«

»

Les 10 lieux incontournables du Japon

Lors d’un voyage au Japon, il y a des incontournables à ne surtout pas rater !

1. Les temples et les jardins de Kyoto

Impossible de visiter le Japon sans faire un détour par les 1 000 temples et jardins de Kyoto. Ils seront probablement le coup de cœur de votre voyage. Le Kinkaku-ji, notamment, est un temple très apprécié : recouvert d’or et surmonté d’un phœnix, il est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l‘Unesco.

Jardins de Kyoto

2. Le zoo-parc d’Ueno

Zoo le plus visité du Japon, il existe depuis 1882 et possède un monorail pour le relier d’est en ouest. On y trouve de très nombreuses espèces, dont le célèbre panda géant et son petit cousin le panda roux (ou petit panda). Ce sera également l’occasion de profiter des beautés du parc d’Ueno (attenant). Si vous avez la chance d’y passer pendant la saison de la floraison des cerisiers, vous garderez les meilleurs souvenirs possibles de ce lieu incontournable du Japon.

Panda Géant

3. Le quartier d’Akihabara

Il s’agit là du plus grand quartier de commerce d’électronique, de mangas et d’animes de Tokyo, et même du Japon. On le surnomme d’ailleurs Akihabara Electric Town. Les visiteurs apprécient venir s’y procurer des produits High-Tech à bas prix, mais aussi se fondre dans la foule des Lolitas et autres Otakus (geek à la japonaise) en cosplay (costumes).

Akihabara

4. La Tour de Tokyo

La Tour de Tokyo est inspirée de la Tour Eiffel, et l’on pourrait la qualifier de « petite sœur » si elle ne faisait pas 8 mètres de plus (332,6 mètres en tout, contre 325 pour la Frenchy). Toute de rouge et de blanc vêtue, mieux vaut y venir à la nuit tombée pour profiter du panorama de lumière de la ville.

Tour de Tokyo

5. Le mont Fuji

Symbole du Japon, le mont Fuji est le point culminant du pays, d’une altitude de 3 776 m et l’un des premiers sites de tourisme au Japon. Il s’agit d’un volcan considéré comme toujours en activité (bien que le risque d’éruption soit très faible). Il est un lieu très populaire, et le sujet de nombreuses œuvres artistiques. Le dénivelé n’est pas trop important, ce qui en fait une montagne facile à grimper, mais attention, ca peut être long (entre 3 et 8h pour la montée et jusqu’à 5 pour la descente !).

Mont Fuji au Japon

6. Le marché de Tsukiji

C’est le plus grand marché aux poissons du monde, situé dans la baie de Tokyo. Si les ventes aux enchères des grossistes sont interdites aux touristes, vous pourrez toujours accéder aux ventes des intermédiaires dès 9h du matin. Vous pourrez y acheter du poisson frais, des fruits de mer mais aussi des fruits et des légumes, et tester les petits restaurants traditionnels aux alentours.

Marché aux poissons Tsukiji

7. Tokyo Disney Resort

On trouve dans ce complexe touristique un parc Disneyland comme il en existe dans beaucoup de pays, et qui est souvent pris d’assaut par de nombreux visiteurs (japonais et étrangers confondus).

Mais il renferme un second parc en son sein : le DisneySea Tokyo. Moins couru, il est inédit car divisés en 7 ports (et non pays) évoquant les contrées maritimes étrangères : l’Arabie, l’Italie ou encore les jungles d’Amérique Centrale, par exemple, mais aussi l’univers de la petite sirène.

Tokyo Disney Resort

8. Meiji Jingu

Le Hatsumōde (rituel de la première visite de l’année au sanctuaire) est une coutume incontournable parmi les événements traditionnels du shintoïsme à l’approche du Nouvel An au Japon. Le sanctuaire de Meiji-Jingu, situé à Tokyo, est l’un des plus prisée. Pendant cette période, il est plein de visiteurs 24/24h et pour cause : c’est le plus grand lieu du culte shintoïste du pays.

Meiji Jingu

9. La bambouseraie d’Arashiyama

Située à l’est de Kyoto, cette immense forêt de bambous est l’un des lieux les plus magiques du Japon. On ne peut la visiter qu’en toute petite partie, en suivant l’allée dessinée entre les troncs pouvant grimper jusqu’à 20 mètres de haut. Mais à pied ou en pousse-pousse, vous ne resterez pas indifférent face à un tel spectacle.

Bambous

10. Un restaurant traditionnel !

C’est LE passage obligé pour goûter à la gastronomie japonaise : restaurants spécialisés dans les sushis ou les okonomiyaki (crêpes japonaises), des restaurants konbini (snacks à la japonaise), des ryokan (auberges typiques servant des plats traditionnels)… Il en existe des centaines, et leurs spécialités varient d’une ville à une autre.

Bol de ramens

Notre seul conseil : n’ayez pas peur de découvrir de nouveaux goûts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

Please log in to vote

You need to log in to vote. If you already had an account, you may log in here

Alternatively, if you do not have an account yet you can create one here.