«

»

Les algues nori

L’algue nori

En japonais, le mot « nori » (海苔) veut dire « algue ». Mais dans le langage commun, l’algue nori désigne plus précisément un ensemble d’algues rouges comestibles. Cette espèce est cultivée depuis plusieurs siècles, depuis l’époque d’Edo (1600), dans la baie de Tokyo. Aujourd’hui, il existe également de petites cultures en France, notamment en Bretagne, mais leur goût n’est pas tout à fait le même. Sa saveur originelle est plutôt discrète mais très parfumée et se rapproche du champignon séché. Elle est aujourd’hui l’algue la plus consommée au monde !

Bol d'algues Nori

On retrouve les algues nori très souvent dans la cuisine japonaise, notamment dans la fabrication des makis et des temakis. Pourtant, à ce moment là, elles ne sont plus rouges du tout. Pourquoi ?

Parce qu’avant de rouler l’algue en maki, il faut la faire sécher en feuilles très fines : c’est à ce moment là que sa couleur change. Elle peut alors se distinguer par des tons noirs, légèrement violets ou verts. C’est aussi sous cette forme qu’elle se conserve le mieux : plusieurs mois tant que le paquet est fermé, et plusieurs jours après l’ouverture (dans une boite hermétique et à l’abri de la lumière).

La nori en cuisine

Grillées et coupées en petites lamelles, les algues nori viennent agrémenter les soupes, les ramens, les nouilles de Soba etc. Elles permettent ainsi de parfumer légèrement le plat, sans dénaturer les autres ingrédients.

Algues Nori Maki

Émiettées, elles constituent un agréable condiment et viennent plutôt ajouter un peu de croustillant à vos salades ou à un bol de riz vinaigré. Enfin, roulée en maki ou en ceinture autour d’un nigiri, l’algue nori permet aussi de donner du goût à vos sushis préférés, tout en leur donnant de la tenue.

Mais attention à ne pas la casser lors du façonnage ! Pour éviter les accidents (et le gaspillage), pensez à bien humidifier la feuille d’algue séchée avec un mélange de vinaigre de riz et d’eau avant de rouler vos makis !

De grandes valeurs nutritives

Les algues, et surtout les algues nori, ont une teneur très élevée en protéines (30 à 50% de sa matière environ). Elles sont donc souvent recommandées dans le cadre d’un régime végétarien, ou, plus simplement, pour compenser le manque de viande dans certains plats. Elles contiennent également de la vitamine A (impliquée dans la croissance des os) et de la vitamine B12 (utile pour le bon fonctionnement du système nerveux).

Paillettes d'algues nori

Les algues nori Tanoshi

Il existe trois catégories pour classer les algues nori : or, argent ou bronze. Les algues dites de bonnes qualités (or et argent) sont minces, souples, ont un léger goût d’algue, légèrement croustillantes et se mastiquent bien. Les bronzes sont peu croustillantes avec un fort goût d’algue et du fait de leur élasticité se mâchent longtemps.

Nos algues à consommer sont classées argent : c’est-à-dire qu’elles sont de la même qualité que celles servies en restaurant. Leur couleur est verte foncée brillante, elles sont peu de transparentes, souples, se roulent bien sans casser, faciles à découper et ont un léger goût d’algue torréfiée. C’est donc l’assurance pour vous de préparer vos propres makis avec des produits sains et bénéfiques pour la santé.

Algues nori Tanoshi

Alors n’hésitez pas : osez l’algue nori dans tous vos plats !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

Please log in to vote

You need to log in to vote. If you already had an account, you may log in here

Alternatively, if you do not have an account yet you can create one here.