«

»

Le calendrier des fêtes japonaises

Le Japon est un pays à la culture riche, qui possède de nombreux matsuri (fêtes japonaises) et jours fériés (15 par an). La plupart sont en lien avec les croyances shintoïstes et bouddhistes. En voici quelques uns, extrait de l’almanach du Japon.

Le nouvel An (Ganjitsu)

A l’occasion de la nouvelle année, les japonais se rendent dans les temples pour prier. Cette tradition, appelée Hatsumôde est obligatoire pour se porter chance pour l’année à venir. Lors du réveillon, il est coutume de manger des soba (pâte de sarrasin). Vêtus de Kimonos traditionnels, les japonais se regroupent pour assister au premier lever du soleil de l’année et l’honorer.

Nouvel an Japon

Le 6 janvier a également lieu la grande parade du nouvel an (Dezomeshiki), surtout à Tokyo. Organisé par les pompiers de la ville, l’évènement attire les foules, autour de spectacles, danses et démonstrations acrobatiques.

Le jour des adultes (Seijin no Hi)

Organisé le 14 janvier, ce jour est chômé. Il est l’occasion de célébrer les nouvelles personnes majeures (la majorité est fixée à 20 ans au Japon). A cette occasion, les jeunes filles non-mariées portent de jolis kimonos de soie et de broderie, parfois agrémentés d’une longue écharpe de fourrure blanche.

Le festival de la neige de Sapporo (Sapporo yuki matsuri)

Organisé au début du mois de février, ce festival attire plus de 2 millions de personnes venues du monde entier chaque année. Différents spectacles de chant et de danse ont lieu pour célébrer l’hiver. Le clou du spectacle reste toutefois l’exposition de près de 250 sculptures de glaces géantes et impressionnantes de réalisme dans le Parc Ōdōri.

Festival de la neige de Sapporo

Le jour du début du printemps (Shunbun no Hi)

Organisée le 20 mars pour célébrer le retour des beaux jours, cette journée fériée est dédiée à la nature et aux êtres vivants qui la peuplent. Les japonais doivent alors présenter leur respect à leurs ancêtres, en se rendant dans les cimetières pour nettoyer les tombes de leurs familles et y laisser des offrandes. Plusieurs cérémonies religieuses sont également organisées.

La fête des cerisiers (Hanami)

Peut-être la plus célèbre de toutes les traditions nippones, Hanami se déroule dès le début du printemps, lors de la floraison des cerisiers japonais (Sakuras). Il est coutume de s’arrêter pour apprécier la beauté de la nature et principalement des sakuras, ainsi que de pique-niquer dans les parcs. Un bulletin météo est dédié au suivi de la floraison à travers le pays et il est en première ligne du calendrier japonais pour les touristes.

Fête des cerisiers au Japon

La fête des fleurs (Hana matsuri)

Souvent confondue avec la précédente, cette fête commémorative se déroule dans tous les temples du Japon et vise à célébrer la naissance du Bouddha historique, le 8 avril.

Jour de la constitution (Kempo Kinenbi)

Jour férié dédié à la Commémoration de la Constitution japonaise (le 3 mai). Ce jour là, le parlement est ouvert au public et il est coutume de faire un vœu pour la prospérité du Japon.

Fête de la nature (Midori no Hi)

Journée fériée suivant le jour de la Constitution. Présente dans l’almanach du Japon depuis la mort de l’ancien empereur Hirohito (Showa) en 1989, cette seconde journée fériée « verte » célèbre l’ancien emJardin japonaispereur, très attaché à la nature.

 

Fête des enfants (Kodomo no Hi)

3e et dernier jours férié d’affilé pour ce mois de mai bien chargé. Ce 5 mai est dédié, comme son nom l’indique, aux enfants, mais plus précisément aux garçons (les filles ayant leur propre fête Hina matsuri le 3 mars). On encourage alors les jeunes garçons à être forts et valeureux, comme les carpes Koï, symboles de la fête.

Le jour de la mer (Umi no Hi)

Organisé le 3e lundi de juillet, le jour de la mer met à l’honneur le royaume aquatique. A cette occasion, les japonais gagnent les plages, les aquariums organisent des évènements et de nombreuses compétitions de sports nautiques ont lieu.

Jour de la mer au Japon

Le Jour des personnes âgées (Keiro no Hi)

Le 3e lundi de septembre, c’est au tour des personnes âgées d’être honorées. Toutes celles de plus de 70 ans sont alors conviées par leur maire à une grande réception et reçoivent des cadeaux. Partout, les enfants, petits enfants et arrière-petits-enfants doivent témoigner leur respect à leurs ainés.

Le jour du sport (Taiiku no)

Le 2e lundi d’octobre est un jour un peu spécial dédié aux sports. Il n’a aucun lien historique ou religieux, pourtant il est férié et très important dans le calendrier japonais. Permettant de rappeler à tous qu’un corps en bonne santé est indispensable, cette fête a été créée pour l’anniversaire de l’ouverture des jeux olympiques de Tokyo de 1964, les premiers en Asie. A cette occasion, les établissements scolaires et de nombreuses entreprises organisent des joutes et compétitions amicales.

Anniversaire de l’Empereur (Tenno Tanjobi)

Le 23 décembre est dédié à la célébration de l’anniversaire de l’Empereur Akihito. Il s’agit d’une fête nationale de grande envergure. La date change, bien sûr, à l’avènement de chaque nouvel empereur et c’est l’une des fêtes japonaises les plus importantes du pays.

Empereur du Japon

Source images : peak-experience-japan.fr , wikipédia, fujiminiisland.blogspot.com, maliactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

Please log in to vote

You need to log in to vote. If you already had an account, you may log in here

Alternatively, if you do not have an account yet you can create one here.